Les Heures Félines

logo-lesheuresfelines-125

Les Heures Félines sont des permanences en mixité choisie sans hommes cisgenres organisées les 2ème et 4ème jeudi du mois de 18h00 à 20h30 par le collectif « À vélo Simone! » (avelosimone@chatperche.org)

Qu’est-ce que ça veut dire?

Un espace d’auto-réparation entre femmes, trans, intergenres, ou personnes s’identifiant différemment mais autrement qu’un homme cisgenre*. La permanence se termine sur un apéro. Pendant les heures félines, on se dépoussière de nos stéréotypes genrés, on se remonte les manches et on met les mains dans le cambouis pour réparer nos biclous!

* Le mot cis signifie en latin « du même côté » et est l’antonyme de trans. Cisgenre se réfère donc à une personne dont le genre est en adéquation avec le rôle social attendu (comportement, choix professionnels et personnels de vie, sexualité…) en fonction de son assignation de sexe à la naissance.

De temps en temps, les Félines organisent aussi une formation à la mécanique, elle aussi en mixité choisie : car se sentir légitime à l’atelier, c’est plus facile si on a pu apprendre les bases dans une atmosphère de confiance.

Pour les hommes cisgenres, rien ne change, les trois autres permanences de la semaine (mardi, mercredi, vendredi) sont toujours là!!

Pourquoi cette permanence maintenant?

photo-lesheuresfelines-127
Une permanence « les Heures Félines » à Lyon

Depuis quelque temps, les bénévoles du Chat Perché se questionnent sur les dominations qui peuvent se jouer dans l’atelier, autant entre bénévoles et adhérent-e-s, qu’entre adhérent-e-s. Le sexisme est l’une d’elles, mais le racisme , le classicisme et l’âgisme y sont aussi présents. Le Chat Perché n’est pas seul! Il réfléchit avec d’autres ateliers en France du réseau national l’Heureux Cyclage. Plein d’autres ateliers ont créé des permanences non-mixtes (Lady’s night de Grenoble, le réseau Turn’Ovaires de Paris, Rennes, Toulouse, Strasbourg, etc. – voir ressources) ou carrément des ateliers en mixité choisie sans hommes cisgenres (St-Etienne).

Pour profiter de ce grand mouvement national, on a organisé un petit festival cycloféministe entre deux confinements, en septembre 2020, avec une ride de nuit et plein d’activités, du bricolage, des échanges d’expériences. Des copines de Grenoble notamment sont venues, mais aussi de Paris ! De temps en temps on fait aussi une vélorution féministe. Une liste de diffusion cycloféministe a été montée à Lyon pour échanger auprès de personnes qui ne sont pas directement membres des Félines et communiquer sur ce genre d’événements, rapproche-toi d’une Féline si tu souhaites y être ajouté-e !

Y a-t-il d’autres manières de lutter contre le sexisme mais en mixité hommes-femmes ?

Bien sûr! Et l’atelier du Chat Perché ne s’en prive pas : par exemple, nous développons des modules de sensibilisation pour les bénévoles utilisant le théâtre forum, et tout le monde était convié à chaque fois qu’on a projeté le super documentaire « Le moment des forces » de Constance Brosse sur la formation en non-mixité (voir ressources). Et si tu as d’autres idées pour notamment aider les hommes cisgenres à s’impliquer dans la lutte contre le sexisme à l’atelier, viens nous les proposer !

Pour en savoir plus…

Encore des doutes ?

Viens nous retrouver pour en discuter de vive voix…