Débat public sur l’avenir de notre îlot

Mardi 16 octobre, une soirée à l’atelier pour parler de la future démolition de nos locaux et des alternatives à construire.

(N.B. : la permanence de mécanique ce jour-là est annulée). Le Chat Perché et ses adhérent·e·s sont directement concerné·e·s par ce projet : l’atelier fait partie des bâtiments promis à démolition. Cela nous obligera à fermer l’atelier actuel au printemps prochain. Mais la question porte bien au-delà de l’avenir immédiat de l’atelier : Le Chat Perché soutient le collectif Habitons Mazagran car nous souhaitons un quartier qui laisse une place aux artisans, aux associations et à la vie de proximité. Le collectif Habitons Mazagran invite chacun.e à participer au débat Suite de la première réunion le 27 juin à laquelle ont participé 170 personnes, le collectif Habitons Mazagran, composé d’habitant.e.s et d’architectes, invite cette fois tous et toutes au débat et propose de réfléchir ensemble l’avenir d’une ville véritablement démocratique. Acteur-rice.s locaux, élu-es, conseil de quartier, chercheur-euses … participeront à une table ronde et échangeront avec l’assemblée afin de discuter ensemble la construction d’une ville heureuse, durable et démocratique et l’avenir de « l’îlot Mazagran ». Dès aujourd’hui, tu peux :
  • Poser toutes tes questions : calendrier, taille des constructions à venir, espaces verts … elles seront transmises aux acteurs du projet afin d’obtenir des explications lors de la soirée du 16 octobre : habitons-mazagran@pm.me
  • Signer la pétition « Arrêtons les destructions à Mazagran Lyon 7ème et discutons ! » si le cœur t’en dit ! : http://habitons-mazagran.wesign.it/fr
  • Visionner la vidéo de la première réunion publique en ligne ainsi que les propositions d’alternatives à ce projet pour une meilleure prise en compte des caractéristiques morphologiques du quartier, du patrimoine et des usages : https://habitons-mazagran.frama.site/  (Monte le son à fond !)
  • Partager les infos autour de toi par ton réseau social favori (le bouche à oreille évidemment !)
  • Imprimer et diffuser le tract !! A télécharger ici.